Ressources et bibliographie sur le féminisme

1. Pour commencer :
(1) des blogs militants ou de vulgarisation théorique, ou des blogs BD en ligne.

(2) la bibliothèque des Salopettes: ouvrages militants et de BD disponibles en k-fêt.
2. Pour aller plus loin :
(1) des articles théoriques en ligne.
(2) des ouvrages disponibles en BU Diderot.
3. Ressources thématiques: des bibliographies complémentaires par thème, élaborées à partir des ateliers organisés par l’association :
(1) 
Violences sexuelles et culture du viol.
(2) 
Féminisme, économie et anticapitalisme.
(3) 
Féminisme et islamophobie.
(4) 
Féminisme et maternité.
(5) Non-mixité et position des hommes cis dans les luttes féministes.

Pour commencer

En ligne:

Il existe beaucoup de blogs féministes qui proposent des billets courts mais bien référencés, soit militants, soit de vulgarisation théorique: c’est une très bonne manière d’aborder des thématiques féministes, pour s’initier, mais aussi pour poursuivre sa réflexion quand on est déjà sensible au féminisme. Une petite sélection, non-exhaustive:

En bande dessinée ou à regarder…

Commando Culotte: un blog qui parle de représentations de genre dans les films et les séries… en BD! Ici (par exemple)

Tout va mieux: un blog BD qui parle de plein de choses, avec quelques billets féministes. Blog

Projet Crocodiles: le projet Crocodile dessine des témoignages d’agressions sexuelles et de harcèlement, plus particulièrement dans l’espace public mais pas uniquement. Quelques planches sont également consacrées à des thèmes de réflexion féministe. Ici (par exemple)

Assignée garçon: une série de fiction sur une jeune fille trans. On y parle genre, normes, identité…. Ici

Feminist frequency: une chaîne youtube composée de courtes vidéos pédagogiques sur le sexisme dans la culture de masse (films, jeux vidéos…). Ici

Pour comprendre simplement les apports des sciences humaines…

Genre! : il s’agit d’un blog généraliste, où l’on trouve des articles féministes très variés, ainsi que des articles de vulgarisation très accessibles et complets sur le concept de genre et les concepts féministes en général. Blog

Antisexisme – sexisme et sciences humaines:  il s’agit d’un blog d’articles de fond, assez longs, mais qui constituent une très bonne ressource pour aborder la question du sexisme à partir des sciences humaines (sociologie, anthropologie, …). Deux séries de billets sont particulièrement intéressantes: celle sur les cultures du viol, et celle sur les mythes sur le viol. L’orientation du blog est abolitionniste (sur la question de la prostitution). Blog

Une heure de peine: ce blog est tenu par un sociologue, et aborde des sujets très variés avec des outils sociologiques, mais de façon accessible. Il comprend de nombreux articles sur la question des inégalités de genre. Blog

Des blogs militants un peu plus faciles d’accès…

Les questions composent: le blog est également consacré à la question de l’antispécisme et celle de l’âgisme. Il comprend notamment des billets intéressants sur les normes de beauté, et sur la question de la socialisation masculine dans la séduction. Blog

Crêpe Georgette: la plupart des articles de ce blog portent sur les violences sexuelles et la question du consentement. Le blog comprend également une excellente série d’interviews de femmes qui racontent leur parcours et leur prise de conscience féministe. Blog

Des sites collaboratifs et militants à explorer…

Les Mots Sont Importants: la plupart des articles de ce blog sont consacrés à la question du racisme, de l’islamophobie ou de l’oppression de classe. Il propose beaucoup d’articles qui articulent la question du racisme et de l’islamophobie avec les problématiques féministes. On y trouve aussi d’anciens articles de Christine Delphy, plus théoriques, republiés sur le site. Site

Infokiosques: ce site propose des articles militants libres de droits (“à lire, imprimer, propager”), notamment les questions de genre et de féminisme. Beaucoup d’articles proposent une approche intersectionnelle (en intégrant des problématiques de classe ou de race par exemple). Site

Et des podcasts…

– la série d’émissions de « La Grand Traversée » sur France Culture, « Women’s power: les nouveaux féminismes » qui constitue une excellente introduction aux principales problématiques actuelles du féminisme et à ses différentes manifestations. Lien

La bibliothèque des Salopettes (en k-fêt) :

Bandes dessinées :

– Le féminisme, Anne-Charlotte Husson et Thomas Mathieu: une bande-dessinée d’introduction au féminisme, à partie de slogans féministes.

– L’essentiel des Gouines à suivre (t.1), Alison Bechdel (trad. Corinne Julve)

– Des salopes et des anges, Florence Cestac et Tonino Benacquista: une bande dessinée sur l’avortement dans les années 70.

Les Crocodiles, Thomas Mathieu: une bande dessinée sur le harcèlement de rue et les violences sexuelles, réalisée à partir de témoignages.

Commando culotte, Mirion Malle: une bande dessinée sur le genre et les représentations dans la culture populaire (séries, films…).

– Fun Home, Alison Bechdel: une magnifique bande dessinée autobiographique qui parle notamment d’identité de genre et d’homosexualité.

– Le Choix, Désirée et Alain Frappier: une bande dessinée sur l’IVG et la conquête du droit à l’avortement.

L’Origine du Monde, Liv Strömquist: une bande dessinée sur le sexe féminin.

Les sentiments du Prince Charles, Liv Strömquist: une bande dessinée sur la relation amoureuse et ses liens avec le genre.

Olympe de Gouges, Catel et Boquet: une biographie en BD d’Olympe de Gouges.

– Quoi de plus normal qu’infliger la vie?, Oriane Lassus: une bande dessinée sur la maternité et le refus de la maternité.

Livres :

Femme réveille-toi, Olympe de Gouges: l’ouvrage reproduit, à côté d’autres écrits, la “Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne”, rédigée par la féministe Olympe de Gouges pendant la Révolution française, et souvent considérée comme le premier grand manifeste féministe.

La Femme indépendante, Simone de Beauvoir: quelques extraits du Deuxième sexe, texte fondateur du féminisme de la deuxième vague.

Le Deuxième Sexe, Simone de Beauvoir: un grand classique.

Ainsi soit-elle, Benoîte Groult

– Mon histoire de femmes, Michelle Perrot

Histoire du féminisme, Michèle Riot-Sarcey: courte synthèse sur les combats féministes et l’évolution des droits des femmes en France depuis 1789.

Le sexe du savoir, Michèle Le Doeuff: le savoir est-il l’apanage du sexe masculin ? Michèle Le Doeuff propose une étude et une généalogie des discours et des mythes qui sexualisent le savoir.

Une chambre à soi, Virginia Woolf: un magnifique essai de Virginia Woolf sur la place des femmes dans la création littéraire et la fiction, à la fois en tant qu’autrices et en tant que personnages de fiction.

Femmes, race et classe, Angela Davis: l’autrice, militante des civil rights et ancienne membre des Black Panthers, revient en 1981 sur l’histoire des luttes féministes en les articulant à deux autres dimensions des luttes sociales, la race et la classe, en soulignant les contradictions des mouvements militants.

Nous sommes tous des féministes, Chimamanda Ngozi Adichie: l’écrivaine nigériane propose un court texte sur la nécessité d’être féministe aujourd’hui.

King Kong théorie, Virginie Despentes: l’autrice propose une “manifeste pour un nouveau féminisme”, en repartant de la question de la sexualité. Elle aborde la question du viol, de la prostitution, de la pornographie et de la révolution sexuelle d’une façon plus générale.

Un troussage de domestique, collectif (dir. Christine Delphy): une série d’analyses des réactions publiques et médiatiques lors de l’affaire DSK en 2011.

Beauté Fatale, Mona Chollet: un essai qui analyse les “nouveaux visages de l’aliénation féminine” à partir de la construction de la féminité par le “complexe mode-beauté”. Y a-t-il du mal à vouloir être belle?

– Les monologues du vagin, Eve Ensler

Mais qu’est-ce qu’elles veulent encore?, Féministes en mouvement: un point sur une dizaine de thématiques féministes contemporaines, accompagnées de propositions concrètes sur le plan institutionnel et politique. Un manifeste pour “l’égalité maintenant!”

Le féminisme pour changer la société, collectif (dir. ATTAC / Fondation Copernic): l’ouvrage propose de penser la lutte féministe dans une perspective de bouleversement de la société, en articulant la critique du patriarcat à la critique du capitalisme. L’ouvrage développe des propositions autour du renforcement et de la réforme de l’État social, de la revalorisation du travail du care, et de la réduction du temps de travail.

– Quel genre?, Christine Détrez: un ouvrage d’introduction très accessible à la notion de genre.

Pour aller plus loin

Des articles théoriques disponibles en ligne :

– bell hooks, « Sororité: la solidarité politique entre les femmes »: article.

– Mona Chollet, Beauté Fatale: livre en ligne sur le site des éditions Zones.

– Kimberlé Williams Crenshaw, « Cartographies des marges : intersectionnalité, politique de l’identité et violences contre les femmes de couleur »: article.

– Christine Delphy, « Le travail ménager, son partage inégalité et comment le combattre », sur lmsi: article.

– Christine Delphy, « Nos amis et nous », sur lmsi: article.

– Christine Delphy, « Antisexisme ou antiracisme, un faux dilemme », sur lmsi: article.

– Christine Delphy, « L’état d’exception. La dérogation au droit commun comme fondement de la sphère privée »: article.

– Anne Fausto-Sterling, « Autour des critiques du concept de sexe. Entretien avec Anne Fausto-Sterling »: entretien.

– Donna Haraway, « A cyborg manifesto »: article.

– Audre Lorde, « De l’usage de la colère: la réponse des femmes au racisme »: article.

– Joan Scott, « Genre: une catégorie utile d’analyse historique »: article.

Des ouvrages théoriques disponibles en BU Diderot :

– Zahra Ali, Féminismes islamiques. Paris: La Fabrique (2012),

– Laure Bereni, Sébastien Chauvin, Alexandre Jaunait, et Anne Revillard, Introduction aux études sur le genre. Deuxième édition revue et augmentée. Ouvertures politiques. Bruxelles: de Boeck, 2012.

– Judith Butler, Trouble dans le genre : pour un féminisme de la subversion. Paris: Éditions La Découverte, 2005.

– Simone de Beauvoir, Le deuxième sexe. Folio Essais. Paris: Gallimard, 1986 (1949).

– bell hooks, Feminist Theory : From Margin to Center. 2nd édition. London: Pluto, 2000.

– Mona Chollet, Beauté fatale : les nouveaux visages d’une aliénation féminine. Paris: Zones, 2012.

– Raewyn Connell, Masculinités : enjeux sociaux de l’hégémonie. Paris: Éditions Amsterdam, 2014.

– Teresa De Lauretis, Théorie queer et cultures populaires : de Foucault à Cronenberg. Le genre du monde. Paris: La Dispute, 2007.

– Christine Delphy, Classer, dominer : qui sont les “autres” ? Paris: La Fabrique, 2008.

– Christine Delphy, L’ennemi principal. 1. L’économie politique du patriarcat. Collection Nouvelles questions féministes. Paris: Éditions Syllepse, 2008.

– Christine Delphy, L’ennemi principal. 2. Penser le genre. Nouvelles questions féministes. Paris: Éditions Syllepse, 2008.

– Christine Delphy, Un troussage de domestique. Nouvelles questions féministes. Paris: Éditions Syllepse, 2011.

– Christine Delphy, Un universalisme si particulier : féminisme et exception française 1980-2010. Nouvelles questions féministes. Paris: Éditions Syllepse, 2010.

– Christine Delphy, Pour une théorie générale de l’exploitation. Nouvelles questions féministes. Paris: Éditions Syllepse, 2015.

– Christine Detrez, Quel genre?, Paris: éditions Thierry Magnier, 2015.

– Elsa Dorlin et Annie Bidet-Mordrel, Sexe, race, classe : pour une épistémologie de la domination. Paris: Presses universitaires de France, 2009.

– Andrea Dworkin, Les Femmes de droite. Collection Observatoire de l’antiféminisme. Montréal: éditions du Remue-ménage, 2012.

– Anne Fausto-Sterling, Corps en tous genres: la dualité des sexes à l’épreuve de la science. Paris: La Découverte, Institut Emilie du Châtelet, 2012.

– Delphine Gardey, Le féminisme change-t-il nos vies? Petite encyclopédie critique. Paris: Textuel, 2011.

– Benoîte Groult, Le féminisme au masculin. Le livre de poche. Paris: Librairie générale française, 2011.

– Colette Guillaumin, Sexe, race et pratique du pouvoir. Paris: Côté-femmes, 1992.

– Thierry Hoquet, Le sexe biologique, anthologie historique et critique. Paris: Hermann, 2013.

– Danièle Kergoat, Se battre, disent-elles… Le genre du monde. Paris: La Dispute, 2012.

– Michèle Le Doeuff, Le sexe du savoir. Alto. Paris: Aubier, 1998.

– Michèle Le Doeuff, L’Etude et le rouet. Paris: Seuil, 1989.

– John Stuart Mill, L’assujettissement des femmes. Paris: Guillaumin, 1876.

– Michelle Perrot, Les femmes ou le silence de l’histoire. Paris: Flammarion, 2001.

– Michelle Perrot, Histoire de chambres. Paris: éditions du Seuil, 2009.

– Christine Planté, La Petite sœur de Balzac. Essai sur la femme auteur. Lyon: Presses Universitaires de Lyon, 2015 (1989).

– Joan Scott, La citoyenne paradoxale: les féministes françaises et les droits de l’homme. Paris: Albin Michel, 1998.

– Florence Tissot et Sylvie Tissot, Je ne suis pas féministe, mais… L’abécédaire de Christine Delphy. Paris: les Mots sont importants, 2015.

– Monique Wittig, La pensée straight. Paris: Éditions Amsterdam, 2007.

– Virginia Woolf, Une chambre à soi. Paris: Denoël, 1992 (1929).

Ressources thématiques

1. Violences sexuelles et culture du viol :

– les résultats de l’enquête sur les représentations du viol, réalisée en 2015 pour l’association Mémoire traumatique et victimologie: infographie.

– sur le blog Antisexisme, deux séries d’articles qui proposent une approche du viol par les sciences humaines:

  • Les cultures enclines au viol et les cultures sans viol:
  1. Les études interculturelles. Article
  2. Le cas de la culture occidentale. Article
  3. Alcool, fêtes & viol. Les fraternités étudiantes aux États-Unis. Article
  • Mythes autour du viol:
  1. Quels sont ces mythes, qui y adhère? Article
  2. Les conséquences pour la victime. Article
  3. Les mythes sur le viol restreignent la liberté des femmes. Article
  4. Conséquences sur la propension au viol. Article
  5. Les mythes sur le viol dans les médias. Article

– sur le blog Genre!, une série d’articles “Parler du viol”:

  1. Pour une critique féministe des procès pour viol. Article
  2. Parler du viol: Un enjeu de pouvoir. Article
  3. Parler du viol: La parole des victimes. Article

– sur le blog Crêpe Georgette, de très nombreux billets, courts et militants, sur la question des violences sexuelles:

  • Comment lutter contre le viol. Billet
  • Les mythes, les idées reçues et les préjugés autour du viol. Billet
  • Je n’ai pas porté plainte et je vous emmerde. Billet
  • Les agressions sexuelles du Nouvel An, des crimes sexistes à l’instrumentalisation raciste. Billet
  • Le non-consentement féminin est-il excitant? Article
  • Qu’est-ce que le consentement féminin dans l’hétérosexualité? Article
  • De la tolérance envers le viol. Billet
  • Culture du viol et disposition du corps des femmes. Billet
  • Les fausses allégations de viol sont rares. Billet
  • Comment être une bonne victime de viol? Billet

– sur Les Questions composent:

– le tumblr “je connais un violeur” [TW: témoignages de viols]. Ici

– le tumblr « coupable de mon viol » [TW: témoignages de viols]. Ici

– le blog BD “projet Crocodile”. Ici

– le documentaire Viol, elles se manifestent, réalisé par Clémentine Autain [TW: témoignages de viol]. Ici

2. Féminisme, économie et anticapitalisme :

Sur l’articulation des luttes anticapitalistes et féministes

– sur cafaitgenre, une brève analyse du slogan « Prolétaires de tous les pays, qui lave vos chaussettes »

– Christine Delphy, « Nos amis et nous », reproduit sur le site lmsi, cet article de 1977: elle y dénonce la volonté de nombreux « intellectuels de gauche », qui se présentent comme les alliés des féministes, de contrôler les luttes féministes pour conserver leurs privilèges et éviter d’interroger leur propre position de pouvoir.

– Christine Delphy, L’ennemi principal: les deux tomes de L’ennemi principal, ouvrage majeur du féminisme matérialiste, sont disponibles en BU Diderot. Le premier tome, « L’économie politique du patriarcat » est plus directement lié à la question du travail des femmes.

– un billet d’Uneheuredepeine, « Genrer le capitalisme », sur la place de la masculinité dans le capitalisme.

– l’article « Feminist economics », en anglais, sur Wikipédia, qui synthétise un grand nombre de problématiques.

Pour un regard politique sur les « tâches domestiques »

– Christine Delphy, Pour une théorie générale de l’exploitation. Nouvelles questions féministes. Paris: Éditions Syllepse, 2015: ce court ouvrage reprendre trois articles sur cette question. Le premier article, « Le « travail ménager », son « partage inégal » et comment le combattre » est reproduit sur le site lmsi : ce long article (six parties, toutes passionnantes) fait le point sur cette question et critique la façon dont elle est habituellement abordée en réintroduisant le concept de « travail domestique » central dans le féminisme matérialiste.

– Danièle Kergoat, Se battre, disent-elles: disponible en BU Diderot, il s’agit d’une réflexion sur la place des femmes dans l’organisation du travail productif et reproductif. Le travail de Danièle Kergoat articule les rapports de classe, de genre, et les rapports Nord/Sud.

– Mona Chollet, Chez Soi, « Métamorphoses de la boniche », disponible gratuitement en ligne sur le site de l’éditeur Zones (mais à acheter ou offrir!). La question du revenu de base et du temps disponible sont également abordées.

– un billet de Uneheuredepeine sur la proposition du FN d’un salaire parental, qui dirige vers une étude de Philippe Alonzo sur le travail des caissières.

Sur la notion de care

– Joan Tronto, Un monde vulnérable: pour une politique du « care » et Le risque ou le « care »? disponibles en BU Diderot.

Féminisme et islamophobie :

Sur la question du voile

– « Mon cher hijab », texte de Nargesse Bibimoune publié sur lmsi après les propos tenus par Laurence Rossignol.

– Sur lmsi, une centaine d’articles ont été consacrés au voile. Ils sont recensés sur cette page.

– « Couvrez ce voile que je ne saurais voir », un billet en BD de Julie Guillot.

– Un racisme à peine voilé, le documentaire de Jérôme Host (2004) projeté dans le cadre du débat.

– Les filles voilées parlent, Ismahane Chouder, Malika Latrèche et Pierre Tevanian, La Fabrique (2008). Un compte-rendu de cet ouvrage est proposé par Mona Chollet, sur son blog Périphéries.

– Des voix derrière le voile, Faïza Zerouala, Premier Parallèle (2015). Un compte-rendu est proposé par AC Husson, sur son blog çafaitgenre.

– « Du voile, des femmes, et de la liberté », une émission de France Culture, où l’historienne Florence Rochefort propose de recontextualiser le port du voile et ses significations.

Féminisme et islamophobie

– « Oui mais quand même, la religion c’est mal », un article de Mona Chollet, sur son blog Périphéries.

– « Antisexisme ou antiracisme? un faux dilemme », un article en quatre parties de Christine Delphy, disponible sur lmsi.

– « Cette étrange obsession française pour le voile », un article de Joan Scott, traduit sur Orient XXI, qui analyse le débat sur le voile à partir de la conception politique de l’égalité propre à la France.

Sur le féminisme islamique

– Zahra Ali, Féminismes islamiques, La Fabrique (2012), en BU Diderot. Une interview de Zahra Ali est disponibme sur Contretemps.

Féminisme et maternité :

– l’article de Béatrice Kammerer, « Nous sommes des menteuses de mère en fille », repris sur Slate, sur le burn-out maternel.

– un article sur « Le regret d’être mère » qui synthétise les travaux d’Orna Donath, publié par Libération.

– le compte collaboratif @MereFeministe, sur twitter, et ses principaux fils sur son blog.

– Mona Chollet, Chez soi, « L’hypnose du bonheur familial », disponible en ligne sur le site de l’éditeur.

– la BD d’Oriane Lassus, Quoi de plus normal qu’infliger la vie?

– Jessica Valenti, Why have kids.

– Christine Overall, Why have children? The ethical debate.

– un article de sociologie de Nathalie Bajos et Michèle Ferrand, « L’interruption volontaire de grossesse et la recomposition de la norme procréative », disponible sur cairn.

– un article de Béatrice Kammerer, « Un enfant, si tu veux, quand tu veux? Les femmes peuvent toujours courir » sur Slate.

– Charlotte Debest, Le choix d’une vie sans enfant (en BU Diderot): un ouvrage de sociologie sur le choix de ne pas avoir d’enfant(s).

– le documentaire Arte « Femmes sans enfants, femmes suspectes« 

– un billet sur Hypotheses à propos de la maternité pendant la thèse, « Concilier doctorat et maternité« 

– Annie Ernaux, La femme gelée

Non-mixité et position des hommes cis dans les luttes féministes :

Sur le principe et la pratique de la non-mixité :

– Plusieurs billets de Christine Delphy défendent l’importance de la non-mixité dans les luttes féministes contemporaines : « La non mixité, une nécessité politique » ou « Retrouver l’élan du féminisme« .

–  « La non-mixité, un outil politique indispensable » de Rokhaya Diallo et une interview de François Vergès sur la non-mixité afroféministe, « De l’utilité de la non-mixité dans le militantisme » écrit par Caroline de Haas dans le contexte de Nuit Debout, qui revient sur les débuts d’OLF

– Les synthèses de L’écho des sorcières et de Simonae sur la non-mixité féministe.

– Pour en savoir plus sur la pratique de la non-mixité féministe au début des années 70, vous pouvez lire l’article « La politique c’est la vie même » dans Le Torchon brûle (p. 22), le journal du MLF.

– L’article « La non-mixité comme métaphore » de Liliane Kandel dans Egalité entre les sexes : mixité et démocratie (en BU Diderot).

– « Les groupes de parole ou la triple concrétisation de l’utopie féministe » de Marion  Charpenel, article en ligne en accès réservé.

Sur les hommes et le féminisme :

– L’article « Nos amis et nous » (1974-1975) de Christine Delphy est un texte essentiel en France malgré l’évolution importante du contexte militant.

– Le « Petit guide de dispowerment pour les hommes proféministes » de Francis Dupuis-Déri est à la fois une liste de conseils pour les hommes cis souhaitant participer aux actions militantes féministes et une problématisation des enjeux de leur participation.

– Une thèse (disponible en ligne) a été consacrée à cette question par Alban Jacquemart : « Les hommes dans les mouvements féministes français. Sociologie d’un engagement improbable« .

– L’article de Léo Thiers-Vidal « De la masculinité à l’anti-masculinisme » dans Nouvelles Questions Féministes.

Publicités